MY STORY

MY HAPPY PLACE


Longtemps, j’ai entendu la même question : « Pourquoi avoir choisi de rester à Lisbonne plutôt que de rentrer à Paris ? ».

Cette question était -tour à tour- posée par curiosité, par envie, par doute, par incrédulité… Les premières années, j’avais vraiment l’impression de repasser un disque sur ma propre expérience tellement je me répétais.

C’est vrai que le choix surprenait et surprend encore… Peut-être plus les Portugais que les Français cela dit.

Avec le recul, ce choix a été moyennement réfléchi. Et la vérité, c’est que si vous hésitez trop, vous n’êtes pas prêt à franchir le pas. Alors oui, j’ai laissé tout ce que je connaissais pour poursuivre cette aventure. Ce qui n’avait pas d’explication, c’était le grand sentiment de liberté que je ressentais. Et l’aventure, l’incertitude, le doute… Tous les sentiments qui me faisaient sentir vivante à nouveau et non plus enfermée dans ma routine.

Je n’avais jamais rien vécu de semblable à Paris. C’est normal, j’y étais née et j’y avais grandi. Et, à vrai dire, j’avais toujours le sentiment d’être prisonnière de quelque chose : de l’image de la parisienne, de la taille politiquement correcte des vêtements, des grèves, des papiers d’identité que l’on arrive jamais à faire du premier coup ! Des impôts… Non pas que ça n’existe pas ici mais franchement, quand vous venez de Paris, un pays latin c’est carrément RE-LAX ! COOOOL ! Enfin, vous voyez ce que je veux dire ? Et surtout, le plus important c’était de me sentir heureuse !

À l’heure actuelle, je reçois très souvent des mails de jeunes gens qui veulent s’installer à Lisbonne et qui recherchent des contacts et un soutien. Je ne veux pas leur mentir et leur dire que c’est facile et que tout est beau et rose ici ! Au contraire, les opportunités sont très limitées et pour les vivre, il faut se les créer !

Malgré cela, j’encourage les gens à venir vivre cette expérience car se renouveler dans la vie est un pari fantastique.

Si je devais faire un bilan, je dirai que la vie ici est à la hauteur de ce que l’on imagine lorsque l’on vient passer un WE ou des vacances dans cette ville. C’est un peu la bohème, un peu le rythme des vacances, un peu le soleil, parfois beaucoup de pluie et surtout beaucoup de gentillesse et de bonne bouffe ! En plus de tout ça, moi j’y ai trouvé l’amour alors je ne pourrai jamais regretter mon choix !

J’ai souvent à l’esprit cette phrase de Kennedy qui disait : « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous mais ce que vous pouvez faire pour votre pays ». Je crois qu’en ces temps de « crise » cette citation prend toute sa signification. Finalement, si l’on se trouve bien quelque part et même si tout n’est pas parfait, c’est sans aucun doute à nous de mettre en œuvre les moyens pour pouvoir faire durer notre rêve.

Et au pire, rien n’est irréversible à part la mort sans doute.

 *****

 Since a long time, I heard the same question: “Why did you choose to stay in Lisbon rather than return to Paris? “.

 This question was asked by curiosity, envy, doubt, unbelief… The first few years, I really felt like a record playing over and over the song of my own experience.

 It is true that the choice surprised and still surprises… Perhaps more Portuguese than French though.

With hindsight, the choice was moderately thoughtful. And the truth is that if you hesitate too much, you’re not ready to take the plunge. So yes, I left everything I knew to continue this adventure. The great sense of freedom I felt had no explanation. Suddenly the adventure, the uncertainty, the doubt … All these feelings made me feel alive again and not locked up in my routine.

I had never experienced a living out of Paris. Quite normal for someone born and raised here but, honestly, I always had the feeling of being trapped in something: the parisienne good looking image, the politically correct clothing size, the amount of money you spent to go out on trendy bars or restaurants, the strikes, the identity papers that never happens to do the first time! And the taxes !! (Not that it does not exist here!). But, when you come from Paris, a Latin country is really RE-LAX! And COOOOL! Do you see what I mean? Above all, the most important thing was to feel happy!

Currently, I receive emails from young people who want to settle in Lisbon and looking for contacts and support. I will not lie to them and tell them that it is easy and everything is nice and pink here! Instead, the opportunities are very limited and to live them, you have to create them!

Despite this, I encourage people to come and experience it! For renewing a life it is a fantastic bet.

If I had to make an assessment, I will say that living here is living up to what we imagine when we came to spend a weekend or holiday in this town. It’s a bit bohemian, a little pace vacation, a little sun, sometimes a lot of rain and a lot of kindness from the locals and great food! On top of all that, I found love here so I would never regret my choice!

I often have in mind this quote from President Kennedy: “Don’t ask what your country can do for you but what you can do for your country.” I believe that in these times of “economic crisis” this quote becomes meaningful. Finally, if you feel well somewhere and even if everything is not perfect, it is definitely up to you to implement the means to be able to continue your dream.

And at worst, nothing is irreversible except death I guess.

4 Comments

    • Serena, thanks for your kind words. I love to hear that someone loves to come at the blog and says it actually! I hope you will love it here and keep on following the blog as new posts and topics are coming…

  • Merveilleux blog !! J’ai seulement passé un week end à Lisbonne mais j’ai adoré absolument tout : l’ambiance, la vue, les plats, les gens !
    J’y retournerai c’est certain et pourquoi pas y rester comme vous 😉 ! En attendant je prends beaucoup de plaisir à lire vos articles et regarder vos belles photos. Merci et bonne continuation.

    • Merci pour ces gentilles paroles. Elles me motivent pour continuer… N’hésitez pas à commenter. c’est toujours un plaisir de lire que l’on intéresse quelqu’un !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *